Enrochement paysager / Rocaille

 

Dans notre région, les terrains sont souvent dénivelés. Pour éviter de coûteux et disgracieux travaux en béton, il est possible d’uniformiser les niveaux en réalisant des enrochements. Cette installation permettra de retenir et de structurer le terrain tout en restant discrète et en s’intégrant bien dans le décor naturel. Il existe deux types d’enrochements :

 

Enrochement cyclopéen :

Prenant la forme d’un petit muret de pierres non taillées, il est utilisé principalement pour retenir la terre sur un terrain : soutènement de talus, de terrasse, de remblais. Les pierres ainsi placées dans le muret créent une assise stable et un muret solide qui s’adapte avec le temps et le tassement. Contrairement à la construction d’un mur de soutènement en béton, la construction d’un enrochement cyclopéen en pierre brute confère un aspect authentique à votre jardin méditerranéen.
A noter : Ce type d’enrochement est maintenant interdit dans de nombreuses communes. Consultez-nous pour savoir si vous pouvez en créer un.
 

Enrochement paysager :

D’une vocation plus esthétique, ce type d’enrochement consiste en un assemblage judicieux de rochers de différentes tailles permettant de créer du volume et de la structure dans un jardin. Il permet de créer par exemple des poches de plantations ou des plateformes pouvant servir de zone d’agrément.